Analyse de résilience d’une ville côtière : défaillance de digues et inondation de la zone urbaine par effet cascade

img projet

Name of the project : Analyse de résilience d’une ville côtière : défaillance de digues et inondation de la zone urbaine par effet cascade

Type of project : Internships

Summary:

Ce travail cherche à évaluer les conséquences que pourrait avoir le changement climatique sur les conditions hydrodynamiques futures en zone côtière et, en particulier, sur les ouvrages maritimes, qu’ils soient côtiers ou portuaires. Dans ce contexte, il apparaît nécessaire de connaître les caractéristiques des ouvrages de protection et l’évolution de leur tenue en fonction du temps. Il faut également connaître les modes de défaillance d’un ouvrage qui affectent le plus ses caractéristiques avant, pendant ou après un évènement intense ou extrême.

Les mécanismes de ruptures étudiés lors de ce stage sont :

  1. La défaillance mécanique qui peut être définie comme la perte de l’aptitude fonctionnelle du système (ensemble portuaire) ou de ses composantes (digues par exemples) ;
  2. L’érosion externe qui regroupe tous les mécanismes provoquant des départs de matériaux sous l’effet de sollicitations s’appliquant sur la surface extérieure de la digue.

Afin d’évaluer cette résilience, deux scénarii ont été calibrés : un sans brèche et un avec brèche. Suite à ces deux simulations, de nombreuses conclusions et perspectives ont été tirées :

  1. Dans le cas d’un modèle simplifié, le stagiaire a pu déterminer l’impact d’une rupture de digue sur un scénario d’inondation dans le cas le plus extrême (brèche apparue instantanément) ;
  2. Le recours à un capteur in-situ permet de quantifier le risque pour le mode de défaillance de digue étudié ;
  3. Il reste à optimiser la simulation en estimant le temps de formation de la brèche (dépendance forte du matériau) ;
  4. Application sur site réel (digue à la mer en Camargue…) en reproduisant des tempêtes passées ou issues d’une étude statistique (théorie des couples…).
  5. Name of supervisor(s) : Adrien Poupardin (Laboratoire d’Hydraulique/ESTP), Ahmed Mebarki (MSME/UGE-UPEM)

    Name of student(s): Tran Quang Vu