Développement d’un micro-capteur de détection et d’analyse de bio-aérosols

img projet

Name of the project : Développement d’un micro-capteur de détection et d’analyse de bio-aérosols

Type of project : PhD

Summary:

Une mauvaise qualité de l’air intérieur que ce soit chez les particuliers ou dans les établissements publics peut causer asthme, allergies ou autres affections pulmonaires. La qualité de l’air peut être dégradée par la présence de particules en suspension provenant de l’air extérieur ou provenant du développement de moisissures ou de bactéries dans les milieux confinés.

Il n’existe pas actuellement de dispositif de mesure de suivi et de caractérisation en temps réel et in situ de bio-aérosols à des fins de surveillance pour les personnes sensibles (asthmatiques…) ou afin de réguler les systèmes de ventilation dans les bâtiments en cas de confinement. Ce travail de recherche s’inscrit dans la continuité de deux thèses en collaboration entre le CSTB, le CERTES (Centre d’Etude et de Recherche en Thermique, Environnement et Systèmes) de l’Université Paris-Est Créteil Val de Marne (UPEC) et l’ESYCOM/ESIEE sur le développement d’un micro-capteur en masse de particules permettant d’analyser la qualité de l’air d’un point de vue de la pollution particulaire.

En continuité avec ces premiers travaux le CSTB propose une thèse en collaboration avec le CERTES et l’ESIEE sur le développement d’un capteur permettant de détecter spécifiquement la présence de particules polluantes communément rencontrées en environnement intérieur.

Le doctorant intègrera la direction Santé-Confort du CSTB, mais également l’équipe des physiciens des aérosols au sein du CERTES et l’équipe de micro-électroniciens de l’ESIEE sur des périodes définies.

L’objectif de cette thèse est d’étudier les surfaces fonctionnalisées et/ou micro/nanostructurés en vue du développement d’un micro-capteur spécifique à certaines particules polluantes.

Name of supervisor(s) : Emmanuelle Algré (ESIEE/ESYCOM, co-encadrante) ; Evelyne Géhin (UPEC/CERTES, directrice de thèse) ; Charles Motzkus (CSTB, co-encadrant)

Name of student(s): Antonella Al Najjar

Start and end of the project : 1 December 2019 - 1 December 2022

Duration : 3 years

Financement complémentaire : CSTB