Gouvernance

Origine du projet

UrbaRiskLab s’inscrit dans la suite du programme de recherche Euridice (Equipe de recherche sur les risques, dispositifs de gestion de crise et des événements majeurs) mené en partenariat avec le Secrétariat Général de la Zone de Défense et de Sécurité de la Préfecture de Police de Paris de 2015 à 2018. Dirigé par Valérie November, ce programme était financé notamment par le CSFRS et le Labex Futurs Urbains  (https://euridice.hypotheses.org/). Il est également issu des travaux du GT Risques du Labex Futurs Urbains

Ces travaux et projets ont démontré la nécessité de penser interdisciplinarité et de conduire simultanément recherche fondamentale et rechhttps://www.futurs-urbains.fr/le-labex/thematiques-de-recherche/societes-urbaines-vulnerabilites-resilience-et-gouvernance/erche appliquée. Il a permis, en outre, de prendre conscience de l’important vivier de chercheurs travaillant sur ces thématiques au sein de la ComUE (Communauté d’Universités et Etablissements) Paris-Est mais également au-delà, sur le territoire francilien, national et international.

UrbaRiskLab a été pensé dans ce contexte et il a été déposé et sélectionné lors de l’appel à projets Tremplin 2017 de l’I-SITE FUTURE dans le cadre du défi « ville sûre et résiliente ». Il a été officiellement lancé les 27 et 28 septembre 2018 lors d’un quick-off meeting. L’un des objectifs premiers de ce projet est d’encourager la prise de risque scientifique et de structurer de façon fondamentale la recherche à l’echelle de l’I-SITE et au delà.

Financement

Le projet est financé par l’I-SITE Future (ANR – Agence Nationale de la Recherche) jusqu’au 31 décembre 2022.

Institutions partenaires du projet

UrbaRiskLab entretient des liens étroits avec les institutions membres du consortium I-SITE Future et plus particulièrement avec les membres fondateurs de l’Université Gustave Eiffel. Ces partenariats se matérialisent au sein d’UrbaRiskLab par la réunion et la mise en commun des compétences et des équipements des équipes de recherche de ces institutions autour de problématiques urbaines désormais appréhendées de manière interdisciplinaires et commune.

Coordination

La coordination du projet est assurée par :

  • Directrice : Valérie November (CNRS) ;
  • Responsable du pilotage : Alice Azémar (UPE) ;
  • Gestion et analyse de données – aide à la coordination : Alexandre Geffroy (UGE).

Un COMEX seconde la direction du projet. Il est composé de :