Renforcer le lien entre innovation et recherche

Le maître-mot de la démarche scientifique de URL est l’interdisciplinarité et pour assurer cette interdisciplinarité, l’équipe de portage a imaginé des « MiniLabs », pensés comme des incubateurs de recherche au sein du projet. Leur animation a été confiée à un binôme de chercheurs issus des SPI et des SHS. A ce jour, ils sont au nombre de quatre :

Analyse et Traitement de données

Le MiniLab « Analyse et Traitement de données » se consacre à l’analyse de BigData. Il est structuré, pour l’heure, autour de deux problématiques englobantes que sont l’optimisation et la fiabilisation des données. Pour répondre à cette volonté d’optimiser les bases de données, les chercheurs affiliés au MiniLab développent des outils et méthodes permettant de regrouper des bases de données issues de différentes sources dans un ensemble complémentaire, cohérent et regroupé à partir duquel des analyses pertinentes et robustes pourront être menées. Cette première problématique fait ainsi le lien avec la seconde problématique propre à la question de la fiabilisation des données. Dans cette perspective, le MiniLab engage des réflexions sur la mesure de l’incertitude générée par l’absence de fiabilité des données dans la simulation/prévision, notamment des risques naturels et météorologiques.

Co-animateurs/trices Stève Bernadin : steve.bernardin@enpc.fr Sophie Laruelle : sophie.laruelle@u-pec.fr

Capteurs et usages

Le MiniLab « Capteurs et usages » adresse la recherche pluridisciplinaire liant l’expertise du consortium dans les domaines des technologies des capteurs innovants (santé et environnement), du traitement automatisé des données (télédétection et vision artificielle) et des nouveaux usages sociétaux (citoyen-capteur, approches participatives). Fort de la capacité de proposer/intégrer des nouveaux capteurs, de les lier à des techniques de l’intelligence artificielle et de les confronter à la réalité du terrain, le « MiniLab » permet d’apporter des solutions innovantes de bout en bout pour la prévention et gestion de crise dans le domaine public ou industriel. Actuellement, il se focalise sur deux thèmes principaux :

  • Nouvelles technologies et méthodes pour la prévention, le suivi et la caractérisation des inondations ;
  • Nouveaux capteurs et méthodes de modélisation des impacts des accidents de la route pour une optimisation des secours.
Co-animateurs/trices Kostas Chatzis : kostas.chatzis@enpc.fr Eva Dokladalova : eva.dokladalova@esiee.fr

Visualisations

La visualisation recouvre à la fois une science et des techniques pour concevoir et utiliser des informations qui, une fois traitées, pourront faire émerger des hypothèses et permettre de développer des solutions et/ou de construire des connaissances. A ce sujet, la visualisation en temps de crise est particulière. Elle se différencie du temps froid du chercheur. Les décisionnaires doivent avoir l’information rapidement et de manière compréhensible, la visualisation devant être opérationnelle immédiatement. Face à cet enjeu, le MiniLab « Visualisations » est orienté autour de trois réflexions scientifiques, à savoir la représentation des données complexes, notamment probabilistes ; l’aspect conception et co-création avec les utilisateurs pour que la visualisation réponde aux exigences et aux compétences de ces derniers ; l’extraction et l’exploitation d’informations textuelles et d’images. Les finalités des recherches menées au sein de ce MiniLab tendent ainsi vers :

  • La construction de savoirs sur les territoires ;
  • La co-construction de la visualisation avec l’utilisateur final ;
  • La production d’une géovisualisation utile à l’analyse et à la prise de décision.
Co-animateurs/trices Sidonie Christophe : sidonie.christophe@ign.fr Florence Jacquinod : jacquinod@gmail.com

Circulation de l’information en situation dégradée

Le MiniLab « Circulation de l’information en situation dégradée » intègre des enjeux technologiques et sociétaux, les sources de dégradation pouvant être multiples (inondation, séisme, attentat, mouvement de foule…). Le MiniLab souhaite ainsi aborder une pluralité de thématiques telles que le besoin et la qualité des données pour les utilisateurs-cibles, le problème d’interprétation et de transfert d’une information en situation de crise, voire l’impact sociétal d’une information dégradée (fakenews…). Bien que dans son intitulé, le MiniLab souhaite mettre l’accent sur les situations dégradées, des réflexions ont été entreprises sur la circulation de l’information à l’amont d’une crise, notamment au sujet de la prévention des crues. Les finalités des recherches menées au sein de ce MiniLab sont, de la sorte, extrêmement diversifiées :

  • Système d’alerte descendante;
  • Hiérarchisation, assemblage et combinaison d’information pour les services de secours;
  • Communication en situation de stress/crise ;
  • Partage et mauvaise interprétation de l’information ;
  • Lien entre information, visualisation et interprétation ;
  • Reconstitution de textes dégradés.
Co-animateurs/trices Bruno Barroca : bruno.barroca@u-pem.fr Laurent George : Laurent.george@esiee.fr